Nous arrivons le jeudi 13 août à côté de Porto, à Maia exactement. Nous sommes accueillis par l'association Liport, par le biais de Aldoura, Maia, Rita, et Johanna.

Cette association a 3 projets, étalé sur les 6 communes de l'agglomération de Porto.

Le premier est la récupération des déchets d'1 million d'habitants des communes environnantes, leur tri, et leur revalorisation.

Le deuxième est le compostage des déchets organiques de cette population: déchets verts, déchets de cuisine. Puis la revente de cet excellent compost, aux collectivités ou aux particuliers.

Il faut noter l'information et la sensibilisation au tri par le don à chaque habitant d'un composteur, afin de bien comprendre la démarche concrètement.

Toute ces actions entraînent le travail de 150 salariés.

Nous visitons cette grande structure, puis Aldoura nous présente le 3 ème projet, celui qui nous concerne plus particulièrement, Horta Porta. Depuis 2003, il existe 9 jardins urbains à destination des citadins, avec une similitude de valeurs avec nos jardins partagés, l'écologie et la solidarité. Il existe pour chacun des jardins une liste d'attente conséquente. L'association Liport se retrouve confrontée au problème du foncier, mais prévoit d'en ouvrir 2 autres rapidement.

Etait prévue la visite ces jardins le lendemain, malheureusement, il se passa quelque chose d'un peu étrange. Le soir, je fus pris d'une forte fièvre et demanda de voir un médecin le lendemain matin. Le médecin me dirigea directement vers.... le service grippe a de l'hopital de Porto pour y faire des tests, puis nous avons été mis en quarantaine en prévention pendant 2 jours. Masques et compagnie. Du coup nos visites de jardins tombent à l'eau.

Mais rassurons tout le monde, personne n'a la grippe A dans le jardin nomade.

DSC00217

DSC00208

DSC00200

DSC00185