Le mardi 21 juillet, l'équipe prend donc la route, direction St Froult. Alors que nous entrons à Rochefort sur mer, les passagers du camion constatent que la roue de la caravane est penchée. Nous décidons donc d'un arrêt. Une heure plus tard, la caravane est envoyée au garage. Bye, bye!

DSC09340

Nous attendons avec impatience le verdict et débarquons à Saint Froult, sans notre élément déco majeur.

DSC09371

Sur la place, près de la salle des fêtes, les habitants sont au rendez-vous. Au programme, défilé de brouettes dans le village. Une trentaine de personnes défilent avec nous et nous font découvrir le vieux bourg.
En soirée, il est prévu de visionner un petit film sur les jardins partagés brestois afin d'échanger par la suite sur la création d'un même projet à Saint Froult. Dans la salle, nous sommes près de 40. Pour un village de 300 habitants, ,la mobilisation est forte! Le débat est animé et les personnes présentes sont entousiastes. Un terrain est déjà légué par la mairie...

DSC09352

DSC09377


Le lendemain, c'est ballade à dos d'ânes et récolte de plantes sauvages pour les ateliers de l'après-midi: crème de soin à la consoude et beurre d'orties.

DSC09452

 

Titeuf propose aussi une confection de gîtes à insectes.
Avant le pique-nique partagé, c'est le concours de tomates. Alors que "Ponpon l'âne" est projeté dans la salle des fêtes (court métrage réalisé par Géraldine Le Bihan sur son itinérance en Bretagne avec un âne). Le jury du jardin nomade attribue 16 prix aux 16 participants! L'idée était de proposer une tomate de son jardin qui soit atypique... Les nominations l'étaient donc aussi: "la plus romantique" en forme de coeur, "la plus pas la gueule de tomates" (tomates-poires toutes jaunes)...

DSC09489

La soirée se termine autour de grands saladiers de tomates et de dégustation de crêpes bretonnes.

Pendant toute cette étape nous sommes accueillis par la famille André-Le Gall, c'est-à-dire par Yann, Céline, Youn et Titouan. Merci à eux pour leur hospitalité, les fous-rire et l'organisation de cette étape.
Remercions aussi Michel et Annick qui étaient à nos côtés, notamment pour le bricolage et la peinture, car... nous avons une "nouvelle" carvane... Enfin, pas vraiment nouvelle, mais l'important c'est qu'elle soit en bon état et qu'elle roule! Et oui! La première est kaputt! Le miracle de st Froult vient du fait que Bernard vende dans nos prix une caravane. En plus, le rdv est donné à Porto car ses affaires le font voyager au Portugal!

DSC09477

Nous repartons donc le samedi midi avec une autre caravane, plus grande mais moins fleurie. Avis aux amateurs trouvés sur la route que nous invitons à participer à sa confection!